rochet


rochet

1. rochet [ rɔʃɛ ] n. m.
XIIe; du frq. °hrokk froc
1 Anciennt Tunique courte, au Moyen Âge.
2Aube courte à manches étroites que portent certains dignitaires ecclésiastiques sous le mantelet.
3Mantelet de cérémonie des pairs d'Angleterre. « La robe de couronnement avait un plus large rochet d'hermine » (Hugo).
rochet 2. rochet [ rɔʃɛ ] n. m.
• 1669; « fer de lance de joute » 1285; du germ. rukka « quenouille »; cf. 2. roquette
Techn.
1Bobine de filature sur laquelle on enroule la soie. fuseau.
2Mécan. Roue à rochet : roue dentée qu'un cliquet oblige à tourner dans un seul sens. ⇒ linguet.

rochet nom masculin (bas latin roccus, du francique rokk) Surplis à manches étroites. ● rochet (homonymes) nom masculin (bas latin roccus, du francique rokk) rocher nom masculin rocher verberochet nom masculin (diminutif de roc, quenouille, du francique rokko) Bobine plus grosse et plus courte que les bobines ordinaires, sur laquelle on enroule la soie. Morceau de bois à rebords, sur lequel le rubanier met la soie. ● rochet (expressions) nom masculin (diminutif de roc, quenouille, du francique rokko) Roue à rochet, roue portant à sa périphérie des dents servant à transformer le mouvement alternatif d'un organe moteur en une rotation intermittente de sens constant. ● rochet (homonymes) nom masculin (diminutif de roc, quenouille, du francique rokko) rocher nom masculin rocher verbe

rochet
n. m. MECA Roue à rochet: roue dentée munie d'un cliquet, qui ne peut tourner que dans un sens.

I.
⇒ROCHET1, subst. masc.
A. — HIST. DU COST. Sorte de bliaud à manches ajustées et à jupe ample, porté par les hommes et les femmes, du Moyen Âge au XVIIIe s.; sous Louis XIII, petit manteau avec ou sans collet rabattu, à manches courtes et ne se portant guère qu'en sautoir (d'apr. LELOIR 1961).
B. — Surplis à manches étroites, que portent certains ecclésiastiques catholiques, notamment les chanoines et les évêques. Rochet de dentelle. Sous le rochet, les chanoines de Saint Augustin doivent porter la soutane blanche, mais, depuis plusieurs années la soutane noire a été adoptée pour les jours de semaine, la soutane blanche et le rochet n'étant plus de rigueur que les dimanches et jours de fête (BILLY, Introïbo, 1939, p. 17). V. camail ex. 1, mosette ex. de Chateaubriand.
C. — Mantelet de cérémonie des pairs d'Angleterre. Il était assis sur un banc fleurdelysé. Il avait par-dessus ses habits de soie une robe de velours écarlate doublée de taffetas blanc avec rochet d'hermine (HUGO, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 108).
REM. Roquet, subst. masc. Manteau. — Allons, dit Gervaise prise à son tour de charité, et défaisant son roquet de laine, voici un surtout un peu plus chaud que le vôtre. Mettez ceci sur vos épaules (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 261).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 « aube courte à manches étroites que portent les évêques, les cardinaux et les protonotaires, sous le mantelet » (GUILLAUME DE SAINT-PAIR, Mont-Saint-Michel, éd. P. Redlich, 1225); 2. 2e moit. du XIIIe s. « tunique courte » (Dits Avocats, 116 ds T.-L.); 3. 1698 [éd.] « mantelet de cérémonie des pairs d'Angleterre » (I. DE LARREY, Hist. d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, Rotterdam, Reinier Leers, t. 2, p. 75). Dér., à l'aide du suff. -et, du germ. Rock, issu de l'a. h. all. rock « tunique, casaque », var. de hrock, lui-même de l'a. b. frq. hrokk, d'où le fr. froc.
II.
⇒ROCHET2, subst. masc.
A. — [Au Moy. Âge] Fer des lances de joute présentant à son extrémité 3 ou 4 dents saillantes, faites pour mieux accrocher les pièces de renfort de l'adversaire (d'apr. LELOIR 1961).
B. — TECHNOLOGIE
1. ,,Bobine sur laquelle on dévide la soie, le fil d'or, etc. et qui est plus grosse et plus courte que les bobines ordinaires`` (CHESN. t. 2 1858).
2. (Roue à) rochet. ,,Roue munie de dents asymétriques s'utilisant avec un cliquet qui la laisse tourner dans un sens, mais s'accroche dans les dents pour interdire la rotation inverse`` (DEW. Technol. 1973). La roue à rochet de la grue cliquetait sur le silence des hommes appliqués à charger deux harasses par wagons (HAMP, Champagne, 1909, p. 109). Un système de cliquets et de rochets qui engrenait sur la roue motrice (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p. 236).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1285 « fer de lance de joute » (JACQUES BRETEL, Tournoi Chauvency, 731 ds T.-L.); 2. a) 1564 rocquet « extrémité dentée d'un ressort courbé » (PARÉ, Œuvres,XVII, 12, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 617); b) 1752 horl. « roue de rencontre » (Trév., avec citat. d'aut.); c) 1778 roue à rochet (Ac.); 3. 1669 « bobine de filature sur laquelle on enroule la soie, etc. » (Règlement sur les manuf., août, Teinturiers en soie, laine et fil, art. 85 ds LITTRÉ). Dér., p. compar. de forme, d'un corresp. non att. du frq. rokko « quenouille », cf. l'a. h. all. rocko, all. Rocken « id. », même mot que le got. , v. roquette2 et roquetin; suff. -et. V. FEW t. 16, pp. 741b-742a.
STAT. Rochet1 et 2. Fréq. abs. littér.: 16.

1. rochet [ʀɔʃɛ] n. m.
ÉTYM. V. 1170; dér. anc. du francique rokk (→ aussi Froc).
1 (1265). Anciennt. Tunique courte (que portaient les hommes et les femmes, au moyen âge).
2 Aube courte à manches étroites (que portent certains dignitaires ecclésiastiques, notamment les évêques). Surplis (→ Camail, cit. 1; haubert, cit. 2).
3 (1721). Mantelet de cérémonie des pairs d'Angleterre.
0 Ces robes, toutes deux de velours cramoisi doublé de taffetas blanc avec deux bandes d'hermine galonnées d'or à l'épaule, étaient pareilles, à cela près que la robe de couronnement avait un plus large rochet d'hermine.
Hugo, l'Homme qui rit, II, VIII, I.
HOM. 2. Rochet.
————————
2. rochet [ʀɔʃɛ] n. m.
ÉTYM. XVIe; « tampon à l'extrémité de la lance », v. 1200; selon Wartburg, dér. du germanique rukka « quenouille » (→ Roquetin, 2. roquette; cf. aussi all. Rocken); Guiraud suppose un gallo-roman rotica, de rota « roue », le rochet étant une « rondelle » et non pas une tige.
1 Archéol. Fer émoussé à l'extrémité d'une lance de joute.
2 (1669). Techn. Bobine (cit. 1) de filature sur laquelle on enroule la soie, etc. 3. Fuseau.
3 Mécan. || Roue à rochet ou rochet : roue dentée qu'un cliquet oblige à tourner dans un seul sens. || « Un marteau, commandé par une roue à rochet… » (Rev. gén. des sc., 15 janv. 1903, p. 2).En horlogerie, le rochet permet le remontage du ressort.
HOM. 1. Rochet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rochet — • An over tunic usually made of fine white linen (cambric; fine cotton material is also allowed), and reaching to the knees Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Rochet     Rochet      …   Catholic encyclopedia

  • ROCHET (W.) — Waldeck ROCHET 1905 1983 Le crâne chauve et bosselé, le visage massif et taillé comme à coups de serpe, l’allure d’un personnage de Tourgueniev, l’éloquence lente marquée de l’accent rocailleux du terroir bourguignon, Waldeck Rochet, secrétaire… …   Encyclopédie Universelle

  • rochet — 1. (ro chè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des ro chè z éclatants ; rochets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m. 1°   Surplis à manches étroites, que portent les évêques et plusieurs autres… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rochet M — Nom Rochet M Race Selle français Père Jalisco B Mère Flicka s girl Sexe Mâle hongre Robe Bai clair Naissance 1983 Pays de naissance …   Wikipédia en Français

  • rochet — Rochet, Lineus amictus, Bud. ex Tacit. voyez Roquet. Rochet est aussi appelé le fer de lance, à jouster par esbatement aux lices et tournois, qui est le contraire de fer de guerre courtois rochet, voyez Courtois, Hastae mucro retusus, mucro… …   Thresor de la langue françoyse

  • Rochet — Roch et, n. [F., dim. fr. OHG. rocch coat, G. rock.] 1. (Eccl.) A linen garment resembling the surplise, but with narrower sleeves, also without sleeves, worn by bishops, and by some other ecclesiastical dignitaries, in certain religious… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rochet —   [rɔ ʃɛ], Waldeck, französischer Politiker, * Sainte Croix (Département Saône et Loire) 5. 4. 1905, ✝ Nanterre 15. 2. 1983; Gärtnereiarbeiter, ab 1923 Mitglied des Parti Communiste Français (PCF), 1936 40 und 1945 73 Abgeordneter in der… …   Universal-Lexikon

  • rochet — ROCHET. s. m. Sorte de surplis à manches estroites que portent les Evesques, les Abbez, & plusieurs autres Ecclesiastiques. Les Evesques preschent en rochet & en camail …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Rochet — Roch et, n. [Probably corrupted fr. F. rouget the red gurnet, from rouge red. CF. {Rouge}.] (Zo[ o]l.) The red gurnard, or gurnet. See {Gurnard}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rochet — (v. ital. Rochetto), 1) ein bis an die Knie reichendes Chorhemd von seiner weißer Leinwand, mit Spitzen besetzt, welches der katholische Geistliche bei Spendung der Sacramente od. bei sonstigen gottesdienstlichen Handlungen außer der Messe über… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • rochet — [räch′it] n. [ME < OFr < roc, cloak < MHG < OHG hroc, roch] a knee length, narrow sleeved, light outer garment of linen and lace, worn by prelates in some ceremonies …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.